Imprimer

 

Deuxième journée à deux parties pour cette 4e journée du championnat. Et on peut la résumer par une matinée catastrophique suivie d'une bonne après-midi.

En moins de 18 ans, Pierre fêtait son anniversaire par une partie contre Mahmoud. Difficile de résumer la partie... Bref, nulle à la fin. L'après-midi, il nous sort une belle démonstration stratégico-tactique et s'impose en 22 coups. Mahmoud décide de le suivre au terme d'une partie plus longue, où on a un moment cru qu'il ne pourrait pas passer malgré ses deux pions de plus. Mais un joli sacrifice de fou, qui a soulevé l'enthousiasme des spectateurs du "live", lui permet d'aller à dame et de mettre un terme à la résistance adverse. Ils ont tous les deux 4/6 et peuvent espérer un beau résultat si le niveau de jeu suit pour les 3 dernières parties.

 

Chez les garçons de moins de 14 ans, la matinée est difficile : Robin perd rapidement et a un petit coup de mou au sortir de sa partie (les initiés comprendront), Thomas le suit (mais sans le coup de mou), et Andy est finalement le seul à accrocher un demi-point. L'après-midi voit Thomas s'imposer, Andy réaliser sa deuxième nulle de la journée et Robin subir sa deuxième défaite après une partie difficile où il s'est bien accroché, au point de rater un gain à deux coups de la fin. C'est aussi comme ça qu'on apprend, grâce à la présence de coaches qui peuvent relever ces erreurs et indiquer la bonne méthode. après 6 rondes, Thomas a 3,5, Andy 3 et Robin 2,5. L'objectif de dépasser la moitié des points est possible pour les trois compères.

Chez les filles, deux nouvelles défaites sont le fruit de la matinée. Yaëlle rate malgré tout sa chance et a pu réviser le clouage sous le regard sévère mais bienveillant de son professeur. L'après-midi, elles nous offraient le deuxième derby du jour et c'est finalement Yaëlle qui l'emporte et marque son premier vrai point. Courage à toutes les deux : la catégorie est rude, avec toutes des adversaires largement plus expérimentées, mais c'est ainsi qu'on apprend.

Chez les garçons de moins de 12 ans, Tom tient le coup dans l'ouverture, avant de s'écrouler au moment où la partie devient plus tactique et de lâcher deux pièces. L'après-midi, il se rattrape pour marquer son 3e point. Un beau résultat qui montre, par rapport à son tournoi de l'année passée, qu'en dormant plus, on joue mieux.

Chez les filles, Elisa fait plus qu'apprendre pour son premier grand tournoi. Elle est la seule Namuroise à marquer le matin, ce qui lui permet de découvrir les échiquiers électroniques l'après-midi. Mais de constater aussi que les adversaires y sont déjà très fortes. Avec 2,5, elle tient un bon rythme pour réaliser une belle performance.

Chez les garçons de moins de 10 ans enfin, Alexandre prend son temps le matin (dans son cas, ça signifie descendre sous l'heure 20 à la pendule). Hélas, ça ne suffit pas et il doit se résoudre à constater qu'il y a encore des progrès à faire pour vraiment concurrencer les meilleurs de la catégorie. Mais l'après-midi, il nous sort une jolie partie (aidé il est vrai par les approximations de son adversaire, mais qu'il a bien punies), qu'il conclut par un mignon sacrifice de fou pour ouvrir le roque adverse. Avec 4/6, il est toujours en lice pour un top 10.

Et pour son premier tournoi, Jesse poursuit son petit bonhomme de chemin en marquant un demi-point le matin et en perdant l'après-midi. Il devra apprendre à ne pas laisser la nulle à son adversaire quand il est gagnant.

À ne pas manquer non plus, la vidéo de l'organisation sur la 4e journée, avec Elisa en guest star.