Ouvert tous les vendredis soirs à partir de 19h10 à l'IATA Namur, rue de la Montagne (plan)

Les lumières se sont éteintes à Blankenberge et, après un voyage de retour un peu plus long que prévu en raison de travaux sur la ligne de train entre Blankenberge et Bruges, nous voici prêts pour faire un bilan de ces quelques jours au championnat de Belgique des jeunes.

Avec 5 points sur 7 et une 2e place ex-aequo (4e au départage), Mahmoud Damlakhi est notre meilleur représentant. Certains regretteront qu'il n'ait pas tenté sa chance à fond à la dernière ronde contre l'autoritaire vainqueur du tournoi. Mais, à part un problème de gestion du temps à la première ronde qui lui coûte probablement un point entier, il a fait un excellent tournoi, se payant au passage le scalp d'un MF. L'année prochaine, il sera encore en lice. Pour améliorer son meilleur résultat ?

Première participation et 4/7. Louis Vansilliette revient de la côte belge avec un excellent résultat et une grande motivation. Si on excepte son passage à vide de a 2e à la 4e ronde, où il a un peu confondu le CBJ avec un tournoi de bullet, il montre qu'il est dangereux pour tout le monde, mais qu'il doit travailler sa compréhension générale du jeu pour être encore plus efficace. Quand il roque, il gagne : méfiez-vous ! Il sera toujours en moins de 14 ans à Pâques et compte bien jouer les trouble-fête.

La moitié des points pour Robin André. Après une première journée catastrophique, il s'est bien repris et sa victoire à la dernière ronde lui permet de remplir son objectif. Son jeu est solide, mais ses absences lui ont coûté des points. En réussissant à ne pas avoir de passage à vide dans ses parties, il montera dans la première partie du classement. Lui aussi restera dans la même catégorie (moins de 16 ans) l'année prochaine.

Devant Robin pendant tout le tournoi, Thomas Vernimmen termine finalement derrière avec 3 points qui ne reflètent pas son talent. Il fut solide (peut-être un peu trop) dans le tournoi, mais n'a pas réussi à déstabiliser certains de ses adversaires accessibles.

Trois points également et une petite déception pour son frère, Pierre Vernimmen. Sa performance doit malgré tout être relativisée : 10e sur la grille de départ, il termine 13e, en n'ayant été battu que par des joueurs mieux cotés. Il a souvent eu des bonnes positions qui se sont écroulées dans le zeitnot (ce fut en particulier le cas contre Jasper Beukema et Maximilien Dallemagne). À Pâques, il aura la chance de rompre le signe indien et de montrer enfin son vrai niveau au CBJ.

2,5 points et un top 25 (c'est mieux qu'un top 30 wink) pour Lucas Leclercq pour sa première participation dans une série des moins de 18 ans où la plupart de ses adversaires ont déjà beaucoup d'expérience. Il en faut pas oublier non plus que Lucas revient aux échecs après une interruption de quelques années et que son jeu est toujours en plein développement. Il va encore progresser d'ici à Pâques pour réussir quelques belles performances.

Même résultat et même première participation pour Thomas Van Brussel en moins de 14 ans. Il a de bonnes idées, parfois très créatives, mais doit encore apprendre de nombreux principes du jeu. Lui aussi restera dans la même catégorie et ne peut qu'y progresser avec l'expérience qui s'accumulera les prochains mois.

Tous les résultats sont sur le site de BYCCO. Normalement, le prochain championnat aura lieu du 10 au 16 avril et nous espérons que d'autres Namurois se joindront à nos 7 héros.