Calendrier

1 24/09/17 Extérieur 239 Boitsfort 1
2 1/10/17 Domicile 226 Europchess 1
3 22/10/17 Extérieur 618 Amay 2
4 19/11/17 Domicile 176 Westerlo 1
5 3/12/17 Extérieur 135 Geel 1
6 4/02/18 Domicile 201 CREB 1
7 25/02/18 Extérieur 462 Zottegem 2
8 11/03/18 Domicile 952 Wavre 1
9 25/03/18 Extérieur 514 Fontaine 2
10 22/04/18 Domicile 703 Eisden/MSK-Dilsen 1
11 29/04/18 Extérieur 607 KSK Rochade 2

Classement

R TEAM 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 BP MP #
1 226 Europchess 1 X 3,5 5 6,5 6,5 5,5 6,5   4,5 6,5   4,5 49,0 16 9
2 239 Boitsfort 1 4,5 X 4   4 6,5   5,5 7 7,5 4,5 5 48,5 16 9
3 462 Zottegem 2 3 4 X 2,5     6 5,5 6 6 6,5 5,5 45,0 13 9
4 201 CREB 1 1,5   5,5 X 3   2,5 4,5 5 3,5 4,5 5 35,0 10 9
5 176 Westerlo 1 1,5 4   5 X 4,5 4,5 1,5 1,5   5 4 31,5 10 9
6 135 Geel 1 2,5 1,5     3,5 X 5,5 4 5 5,5 3 7 37,5 9 9
7 607 KSK Rochade 2 1,5   2 5,5 3,5 2,5 X 4   4,5 7,5 5 36,0 9 9
8 703 Eisden/MSK-Dilsen 1   2,5 2,5 3,5 6,5 4 4 X   3,5 6,5 4 37,0 7 9
9 901 Namur 1 3,5 1 2 3 6,5 3     X 5 4 5,5 33,5 7 9
10 952 Wavre 1 1,5 0,5 2 4,5   2,5 3,5 4,5 3 X 5,5   27,5 6 9
11 514 Fontaine 2   3,5 1,5 3,5 3 5 0,5 1,5 4 2,5 X   25,0 3 9
12 618 Amay 2 3,5 3 2,5 3 4 1 3 4 2,5     X 26,5 2 9

Ronde 9 : Fontaine 2 - Namur 1 

Notre équipe de division 2 s'était renforcée pour essayer d'assurer son maintien contre Fontaine. En effet, en cas de victoire, Fontaine ne pouvait plus nous dépasser, et si Amay ne gagnait pas, nous étions mathématiquement sauvés. Plusieurs parties se terminent par la nulle car nos joueurs ne trouvent pas de solution pour jouer le gain : c'est le cas de Michaël Scoriels, Philippe Uhoda et David Lobzhanidze. Dans le cas de notre géorgien, il rate un gain compliqué dans le zeitnot, puis préfère assurer la nulle en manque de temps.

Ivan Werner, en forme, et Christophe Sochacki, qui gagne toutes ses parties avec Namur, marquent le point entier et nous lancent dans la bonne direction. Hélas, Charles Coibion fait une gaffe et Fontaine revient dans le match. Les deux dernières parties sont donc décisives.

Après avoir été en faveur des namurois, les positions semblent basculer en faveur de Fontaine, mais heureusement Eric Denayer trouve les ressources pour annuler. Christian Hafner, malgré une défense acharnée doit s'incliner contre Maximilien Dallemagne. 4-4. Un résultat qui, sans nous sauver mathématiquement, nous laisse une grande probabilité de rester en division 2 l'année prochaine. 

1 Wantiez, Fabrice 2224 0-1 Sochacki, Christophe 2471
2 Mastalerz, Xavier 2248 ½-½ Lobzhanidze, Davit 2432
3 Kieffer, Christian 2100 ½-½ Denayer, Eric 2183
4 Di Cosmo, Jonathan 2043 0-1 Werner, Ivan 2131
5 Audin, Thierry 1993 ½-½ Uhoda, Philippe 2106
6 Lui, Eric 1946 1-0 Coibion, Charles 2096
7 Dallemagne, Maximilien 1919 1-0 Hafner, Christian 2059
8 Guerit, Justin 1809 ½-½ Scoriels, Michael 1995
      4-4    

Ronde 8 : Namur 1 - Wavre 1

Pour affronter nos amis wavriens, nous faisions appel pour la première fois à Christophe Sochacki. Il marque sans trop de difficulté son premier point namurois contre un Etienne Bauduin malade. Victor joue, comme à chaque fois, une partie très intéressante. Il rate plusieurs gains et finit par gaffer, laissant le point à Christian Depauw. 

Dans son style très léché, Eric marque un joli point. Il exploite tactiquement sa bonne position pour gagner un pion et achever avec technique la partie. Au quatrième échiquier, la partie entre Ivan et Thierry Verspecht est complexe. Ils transposent dans une finale où les pions en plus de Thierry compensent largement la paire de fous d'Ivan.

Philippe et Thierry Hawia se livrent aussi une lutte sans merci. Mais aucun des deux ne prend un avantage décisif et la nulle conclut logiquement la partie. Christian joue une partie sauvage où les deux rois sont relativement exposés. Mais celui de son adversaire l'est plus et la victoire est méritée.

Michaël confirme son retour en forme en battant joliment Xavier Bouchat, tandis que Geoffrey essaie longtemps de gagner une finale favorable, mais ne trouve pas le moyen de passer.

Une belle victoire qui nous éloigne de la zone dangereuse.

1 Sochacki, Christophe 2471 1-0 Bauduin, Etienne 2222
2 Bolzoni, Victor-Angel 2205 0-1 Depauw, Christian 2130
3 Denayer, Eric 2183 1-0 Anciaux, Marc 2115
4 Werner, Ivan 2131 0-1 Verspecht, Thierry 2059
5 Uhoda, Philippe 2106 ½-½ Hawia, Thierry 2029
6 Hafner, Christian 2059 1-0 Macai, Ioan 1943
7 Geuquet, Michael 1949 1-0 Bouchat, Xavier 1932
8 Guion, Geoffrey 1947 ½-½ Thibaut, Stephane 1912
      5-3    

 

Ronde 7 : Zottegem 2 - Namur 1

Le compte-rendu de Michaël :

Ce dimanche, notre équipe de D2 se rendait à Zottegem pour l'un des déplacements le plus long de la saison!

Malheureusement, à cause de l'épidémie de grippe, nous partions déjà avec 2 forfaits aux 3e et 5e échiquiers!

Malgré ce désavantage certain, nous étions motivés à faire de bonnes parties ! Grâce à sa charmante coopération, j'assassine littéralement mon adversaire de plus de 2100 en 18 coups dans une Caro Kann (variante d'échange avec h4 - Fc4 - Ch3 pour les connaisseurs)
 
Les 3 derniers échiquiers rendaient tous plus de 300 points ELO sur la papier.
Alfred, avec les Blancs, fut le premier à rendre les armes en entrant dans une finale avec bientôt 2 pions de moins et des pièces mal coordonnées.
Vincent, avec les Noirs, a maîtrisé la variante rubenstein de la française en égalisant. Malheureusement, il oublie le principe de garder une tour dans la finale (probablement nulle) et s'engage dans une finale de pion dans laquelle son opposant peut se créer un pion passé éloigné qui force le Namurois à l'abandon.
Bernard, avec les Blancs, joue contre une Benoni et arrive lui aussi dans un milieu de jeu relativement égal. Il perd une qualité sur une erreur tactique mais a une possibilité d'avoir une attaque de mat en entrant sur les cases noires avec sa dame et son fou. Malheureusement, il loupe un mat en 3 et doit lui aussi abandonner ne pouvant empêcher les Noirs de progresser avec du matériel en moins.
 
Ivan et Philippe jouent tous deux contre des MF et ne déméritent pas.
En effet, le premier a tiré (comme à son habitude) son épingle du jeu dans une position tactiquement très complexe où le MF préfère assurer.
Le deuxième s'était bien préparé sur une Najdorf; malgré un léger avantage dont il n'a pu profiter, les deux protagonistes concluent le partage à l'entrée d'une finale de tour.
 
Nous perdons 2-6 mais avons joué des parties intéressantes avec les forces en présence.
 
1 De Schampheleire, Glen 2352 ½-½ Werner, Ivan 2131
2 Verstraeten, Rein 2322 ½-½ Uhoda, Philippe 2106
3 Roos, Adrian 2278 1F-0F Coibion, Charles 2096
4 Smekens, Ruben 2125 0-1 Geuquet, Michael 1949
5 De Herdt, Yasseen 2119 1F-0F Oger, Daniel 1866
6 Vanhuyse, Nele 2051 1-0 Mathieu, Alfred 1698
7 Van Den Heede, Dorian 2025 1-0 Engelen, Vincent 1697
8 Van Poucke, Simon 1966 1-0 Moens, Bernard 1578
      6-2    

Ronde 6 : Namur 1 - CREB 1

Le résumé de Michaël Geuquet:

Ce dimanche, nous recevions le CREB dans un match qui s'annonçait serré.
Malheureusement, l'équipe adverse s'était quelque peu renforcée, comprenant l'importance de la ronde pour le maintien en D2.
 
Dès la sortie de l'ouverture, nos deux Michaël au 7e et 8e, ont été confrontés à des jeunes bruxellois bien mieux préparés contre lesquels nous n'avons pu être précis et sommes les premiers namurois à devoir abandonner avant de se faire mater!
Les deux prochaines défaites surviennent dans la fin du milieu de jeu. Effectivement, Eric et Ivan n'ont pu contrer la technique de leurs adversaires avec leur pion passé qui arrivait à promotion! (Un superbe sacrifice de dame a même été proposé par Yves Duhayon pour montrer la force de ses pions c7-d6)
Notre premier point a été marqué par Christian qui a montré toute la force de gambit Benko qu'il a maîtrisé du début jusqu'au mat!
Charles doit s'incliner contre Luc Henris. Le Namurois semblait déçu de n'avoir pu concrétiser son avantage dans le milieu de jeu. Avec un Fou de moins pour 4 pions dans la finale, il a été, à son tour, confronté au zugzwang et finit par perdre ses pions un à un.
Malgré le match perdu, Victor et Philippe ont sauvé l'honneur des troupes en gagnant tous deux leur partie!
Victor, en gagnant sa finale, pour montrer la puissance du cavalier contre le mauvais fou dans la française.
Philippe, en gardant son pion de plus toute la partie, pour l'amener à promotion et gagner une finale très technique (Roi-Tour-pion h contre Roi-Dame)
 
Nous perdons donc 3-5 avec un goût de trop peu mais avec les honneurs!
 
 
1 Bolzoni, Victor-Angel 2205 1-0 Akhayan, Ruben 2277
2 Denayer, Eric 2183 0-1 Duhayon, Yves 2213
3 Werner, Ivan 2131 0-1 Suvorov, Alexander-David 2196
4 Uhoda, Philippe 2106 1-0 Luminet, Denis 2191
5 Coibion, Charles 2096 0-1 Henris, Luc 2149
6 Hafner, Christian 2059 1-0 Van Hoolandt, Patrick 2139
7 Scoriels, Michael 1995 0-1 Suvorov, Luca-Niklas 2121
8 Geuquet, Michael 1949 0-1 Huynh, Laurent 2018
      3-5    


Ronde 5 : Geel 1 - Namur 1

Un problème d'adresse a coûté dix minutes à la pendule à tous nos joueurs. Au final, 6 parties nulles et deux défaites pour terminer la première partie de la saison.

1 Van Beers, Eddy 2346 ½-½ Bolzoni, Victor-Angel 2205
2 Ooms, Andy 2252 1-0 Werner, Ivan 2131
3 Goossens, Hanne 2172 ½-½ Uhoda, Philippe 2106
4 Philipsen, Mathias 2164 ½-½ Coibion, Charles 2096
5 Luyckx, Wim 2152 ½-½ Scoriels, Michael 1995
6 Marx, Nicolas 1955 1-0 Geuquet, Michael 1949
7 Maes, Chris 1945 ½-½ Vernimmen, Pierre 1802
8 Hoffmann, Ruben 1847 ½-½ Engelen, Vincent 1697
      5-3    

Ronde 4 : Namur 1-Westerlo 1

Un nouveau match important pour la D2. Renforcée au premier échiquier et bénéficiant de ce fait d'u avantage sur tous les échiquiers, elle a déroulé. 6 victoires, une nulle au premier échiquier et une défaite au dernier. Un nouveau pas vers le maintien.

1 Lobzhanidze, Davit 2432 ½-½ Gijsen, Stief 2197
2 Bolzoni, Victor-Angel 2205 1-0 Peeters, Tim 2035
3 Denayer, Eric 2183 1-0 Sterckx, Pieter 1978
4 Werner, Ivan 2131 1-0 Van Dyck, Marc 1972
5 Uhoda, Philippe 2106 1-0 Gorts, Sven 1944
6 Hafner, Christian 2059 1-0 Theys, Bart 1880
7 Scoriels, Michael 1995 1-0 Verellen, Jef 1811
8 Geuquet, Michael 1949 0-1 Van Der Auwera, Jan 1810
      6½-1½    


Ronde 3 : Amay 2 - Namur 1

L'objectif était de gagner. Mission clairement accomplie !

1 Schaefer, Juergen 2165 0-1 Jens, Jelmer 2408
2 Bien, Stefan 2106 0-1 Erwich, Frank 2346
3 Munster, Pierre 2070 1-0 Bolzoni, Victor-Angel 2205
4 Nauts, Patrick 2031 ½-½ Denayer, Eric 2183
5 Da Ces, Philippe 1991 ½-½ Werner, Ivan 2131
6 Dambiermont, Marc 1926 ½-½ Uhoda, Philippe 2106
7 Bikady, Claude 1914 0-1 Hafner, Christian 2059
8 Scharapow, Yvan 1729 0-1 Vernimmen, Pierre 1802
      2½-5½    

Ronde 2 : Namur 1 - Europchess 1

Le compte-rendu de Michaël

En D2, pour cette 2e ronde, nous avions une équipe "normale" (par rapport à la ronde 1) et relativement homogène. Comme prévu, même si Europchess était un peu plus faible que lors de la 1re ronde, nous rendions entre 100 à 200 points sur quasiment tous les échiquiers. Malgré ce désavantage sur le papier, nous abordions presque tous, un milieu de jeu avec des chances équilibrées, voire même meilleures.

Charles et moi, au 5e et 7e tableaux, sommes les premiers à faire nulle. Confrontés à des adversaires très solides, nous n'avons pas parvenu à trouver la faille dans une position un peu avantageuse avec les Blancs. Michaël au 6e échiquier avec les Noirs, trouve rapidement une forte attaque sur le roi adverse dans une catalane, dans laquelle son opposant s'est un peu emmêlé les pinceaux, et le Namurois empoche la victoire !

Alors que les choses se paissaient plutôt bien, le match commence à tourner: Victor et Eric perdent successivement. Le premier subissait depuis déjà un moment et n'a pu contenir la poussée des pions passés liés centraux. Le second se trompe probablement dans les échanges préparant la finale, s'incline dans celle-ci avec un pion en moins et un cavalier qui domine son fou.

Il ne reste plus que 3 parties dans lesquelles Ivan a une qualité de plus mais subissait le jeu, Phillipe tenait une position difficile et Pierre (notre nouveau jeune prodige qui a battu un 2180 la ronde précédente) a une forte attaque sur le roi blanc dans une Est-indienne.

Ce dernier, qui a apparemment loupé un gain selon Stockfish dans le premier zeitnot, doit rendre les armes après que la dame blanche se soit introduite dans la défense adverse. Ivan parvient à entrer en finale en gardant l'avantage matériel... Sa technique parle et contraint les noirs à abandonner ! Philippe ne trouve guère plus qu'une bonne variante de nulle en sacrifiant une pièce, pour lui aussi, pénétrer avec sa dame dans le camps blanc et trouver un beau perpétuel.

Nous perdons donc 3.5 - 4.5 avec quelques regrets mais la satisfaction d'avoir tenu tête à plus fort que nous !

1 Bolzoni, Victor-Angel 2205 0-1 Buhr, Carl-Christian 2332
2 Denayer, Eric 2183 0-1 Tomov, Georgi 2273
3 Werner, Ivan 2131 1-0 Hoffmeister, Frank 2154
4 Uhoda, Philippe 2106 ½-½ Suskovic, Matija 2147
5 Coibion, Charles 2096 ½-½ Moles Palleja, Pere 2102
6 Scoriels, Michael 1995 1-0 Krastev, Radoslav Kostadi 2100
7 Geuquet, Michael 1949 ½-½ Alberola Mulet, Benjamin 2089
8 Vernimmen, Pierre 1802 0-1 Riksten, John 2047
      3½-4½    

Ronde 1 : Boitsfort 1 - Namur 1

Déforcée pour renforcer notre 2e équipe, notre équipe fanion affrontait Boitsfort, qui sera manifestement un des principaux (si pas le principal) candidats au titre. Avec 200 à 300 points ELO dans la vue à chaque échiquier, notre tâche s'avérait plus que délicate. Ce qui se confirma sur l'échiquier. Même si nous nous accrochions, la différence de niveau se fit sentir, souvent dans des petites astuces tactiques. Deux parties méritent d'être mentionnées : Victor résista très longtemps face au plus ancien GMI belge. Sa finale de tour avec un pion contre deux était probablement nulle (et mérite une analyse approfondie), mais un seul petit coup de tour mal placé a suffi à faire basculer un demi-point supplémentaire dans l'escarcelle boitsfortoise.

La grande satisfaction de l'après-midi, c'est évidemment la victoire de Pierre, qui profite du zeitnot pour gagner du matériel avant de terminer de manière efficace. Après son 10,5/11 la saison passée, il continue sur sa brillante lancée.

 

1 Winants, Luc 2517 1-0 Bolzoni, Victor-Angel 2205
2 Carlier, Bruno 2379 1-0 Denayer, Eric 2183
3 Laurent, Julien 2295 1-0 Coibion, Charles 2096
4 Carmeille, Ludovic 2284 1-0 Hafner, Christian 2059
5 Geenen, Marc 2260 1-0 Oger, Daniel 1866
6 Lacroix, Bruno 2188 1-0 Andre, Damien 1955
7 De Villers, Mourad 2180 0-1 Vernimmen, Pierre 1802
8 Van Houtte, Thierry 2136 1-0 Pacolet, Fabrice 1885
      7-1